Les plongées de nuit, plongées à part

Publié le par bretagnediver

Sur le plancher des vaches pas de soucis, nous sommes habitués à l'idée que les animaux dorment et n'aient pas les mêmes cycles de vie en journée, le soir et la nuit. Et bien il en est de même sur la terre ferme comme dans les océans. Il y a plusieurs possibilités. Certains descendent dans les profondeurs ou remontent pour se nourrir, d'autres se mettent en someil en restant stables et en agitant les nageoires lentement, et d'autres sécrètent un mucus qui emprisonne leur odeur pour échapper aux prédateurs. Il existe d'autres espèces qui font dormir une moitié de cerveau pendant un laps de temps, puis l'autre moitié à un autre moment. C'est le cas des mamifères qui ont besoin de remonter fréquemment en surface pour respirer.

Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont des activités de mise en someil de leur organisme, et d'autres hyper actives.

 

A l'instar des espèces terrestres, certains animaux profitent de la nuit pour sortir et aller chasser. C'est le cas de nombreux crustacés ou crabes. Il n'est donc pas rare de voir de gros tourteaux, des araignées ou des homards se ballader en pleine eau. En éclairant faiblement devant eux ils vont d'ailleurs profiter du hallo lumineux pour redoubler la chasse ! C'est d'autant plus vrai que certaines espèces utilisent la lumière naturelle de la lune pour se diriger et chasser leurs proies, comme les calamars ou les seiches. Au palier, il nous est déjà arriver de laisser la lampe trainer à la verticale en pleine eau et de croiser dans le pinceau de lumière de petits calamars qui profitent de l'occasion pour détecter leurs victimes.

 

 

CDC44LT.jpg

 

Comme les poissons n'ont pas de paupières, il est cependant difficile de savoir s'ils dorment profondément ou non, et encore de savoir s'ils rêvent !

 

Pour résumer, la nuit ce ne sont pas les mêmes espèces qui se présentent, et celles que nous croisons le jour adoptent des comportements bien différents. La nuit le vent retombe, et elle nous offre souvent des eaux cristalines où la sensation de visibilité est décuplée. Et puis il y a toujours cette petite apréhension et cette joie de redécouvrir un univers pleinement différent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article